12 juin 2018

Gravityculture


Catégories / Général et Making of.

g f t p

Gravityculture est bien une référence au film Gravity mariée au mot viticulture.

Après le chapitre des vendanges, illustré l’année dernière pour la Confrérie des chevaliers du Tastevin, celui de l’été et de l’espace m’a inspiré.

Lors d’un Chapitre (banquet), il y a un président d’honneur, comme à l’assemblée Nationale, mais avec des gens plus attentifs et festifs dans le cellier qui sert d’hémicycle. Pour celui ci, j’ai eu un pressentiment…
Comme le nom du président est tenu secret jusqu’au soir du dîner, et comme l’année dernière avait été riche en nouvelles spatiales, j’ai pensé tout de suite à la venue au Clos de Vougeot d’une « étoile » interplanétaire, et j’avais raison!

Bref l’idée de la photo était que la star gravite, comme elle le ferait ce soir là, autour des vins de Bourgogne. Donc les vins furent représentés comme une agglomération de bouchons de grands crus formant une planète où graviteraient des grumes de Pinot noir et de Chardonnay.

Il fallut réaliser l’astronef et la planète.

Le résultat fut bien apprécié ce soir là, et j’eus le privilège de serrer la main et de faire la bise à non pas une star, mais deux! Claudie Haigneré et notre président de Chapitre: Thomas Pesquet.

Dommage que le format du menu ne permettait pas de voir le détail du scaphandre, car il était bien habité par l’astronaute.

Thomas Pesquet (à gauche) recevant de Arnaud Orsel, Intendant Général (centre), son magnum de Mercurey 1er cru Tasteviné.

L’image finale ICI.

La précédente illustration pour la Chevalerie du Tastevin

 
 
31 mai 2018

Paysage Marketing


Catégories / Making of et Publication.

g f t p

Le magazine LSA (Magazine de la grande distribution) m’a demandé une image pour illustrer l’épicerie en grande surface.
Une volonté de faire un paysage avec des sentiers, des p’tits bonhommes et quatre univers alimentaires.

Le croquis préparé par la DA est on ne peut plus précis non?

Bon ok, le mien n’est pas non plus très clair, mais cela aide un peu.

Au final, un diorama très coloré purgé des accessoires proposés sur le croquis dont le format original donne un peu plus de marge pour la mise en page finale.

La publication ici.

 
 
21 novembre 2017

Pizza HuTT


Catégories / Making of.

g f t p

Vous allez manger du Star Wars pendant plus d’un mois maintenant avant la sortie tant attendue d’un nouvel épisode. Les Minimiam s’accrochent donc au train intersidéral pour rendre hommage aux films qui sont devenus de vrais icônes de la culture populaire.

On nous a souvent dit que nos images éveillaient quelque chose de notre enfance. C’est un aspect ludique qui n’échappe bien sûr pas aux enfants eux même, en particulier à ma fille, qui, il y a deux mois, me soumet une idée toute simple: « Tu sais papa, les vaisseaux de l’empire, ils ressemblent un peu à des parts de pizza. Tu devrais faire quelque chose avec tes figurines. »

À cette fameuse idée, il fallait trouver l’action, l’histoire. Un duel entre Yoda et Dark Vador semblait le plus emblématique.

Idée géniale, fulgurante même! Quant à la simplicité, c’est autre chose.
Réaliser les personnages de la célèbre saga à cette échelle est un travail bien plus long que je ne l’aurais pensé. Yoda à cette échelle est moins gros qu’une mouche.
La princesse Leia livre les pizzas et Chewbacca est en embuscade derrière la croute.

Comme le titre le laisse deviner, la célèbre marque de Pizza avec un seul T dans son Hut, a servi de modèle pour le vaisseau, car tout aussi Américaine que la production cinématographique, on pourrait se demander si George Lucas n’était pas fan de la franchise?
Pour ceux qui ne connaissent pas bien la Saga, dans le troisième épisode (des années 1983, le Retour du Jedi, devenu l’épisode VI.) le méchant Jabba le Hutt en est un antagoniste devenu incontournable bien que peu présent dans la saga.

De plus, comme tout film de science fiction, la photo n’échappe pas aux « effets spéciaux »,qui en post-production prennent plus de temps que la prise de vue elle même.

Pour les puristes, excusez le duel entre Vador et Yoda, il n’a jamais eu lieu.

Que l’appétit soit avec vous!

 
 
14 mars 2017

Le Stage de Cléa


Catégories / Making of.

g f t p

Cléa est une étudiante dans un lycée professionnel parisien. Une de ses prof faisait partie de ma promotion aux Arts Décoratifs de Paris, et donc elle a orientée Cléa qui connaissait notre travail.

Ainsi me voilà travaillant avec une autre personne. N’étant pas pédagogue et estimant que je n’ai pas grand chose à enseigner de mon travail, il m’a fallut beaucoup de ressources pour donner à ce stage une dimension d’apprentissage.

Heureusement Cléa est une jeune fille pleine de curiosité avec une culture générale qui allait bien au delà de mes espérances. Donc ce fut très enrichissant pour ma part.

À la fin du stage j’ai proposé à Cléa de faire une image « minimiam » avec les éléments qu’elle désirait. Je ne fus pas déçu!

Sur ce gros plan, nous avons sélectionné deux personnages nous symbolisant. Cléa en post production a refait sa coiffure et mis à part les vêtement, c’est vraiment elle.

L’idée de Cléa, géniale, fut de prendre comme objet principal un vaporisateur d’eau de javel se trouvant au studio, d’en changer la typographie. Pour illustrer son stage photo, elle est allez chercher dans ma collection d’appareil photo jouet pour faire un fond. En voici le croquis.

La construction de l’image a été source d’échange sur les volumes, les couleurs et surtout sur la lumière.
Je trouve au final la photo de Cléa très réussie. Bravo.

Je souhaite une bonne route créative à ce jeune talent.

 
 
 
Page 1 sur 912345...>>