2 décembre 2021

Les oignons pleurent.


Catégories / Général et Making of.

g f t p

La procrastination est une chose qui n’est pas néfaste en soi mais qui peut vous faire oublier certaines idées. Et les idées en création c’est le moteur du créatif.
Depuis 2017 (Mai) j’avais oublié ce croquis au fond de mon carnet.

Les oignons font pleurer, alors une fois n’est pas coutume, ce sont eux qui viennent pleurer sur le sort de leur congénères atrocement découpés en rondelles. Venu de très loin, ils y mettent les formes et ont apportés des couronnes mortuaires.

Un oignon qui pleure, c’est vraiment triste.

Le diptyque ICI

 
 
24 octobre 2021

Small is beautiful


Catégories / Expo.

g f t p

Voilà depuis longtemps qu’une image minimiam n’avait pas été exposée. C’est chose faite maintenant depuis quelques semaines à la Galerie Joseph à Paris.

Très bel espace où vous pourrez admirer d’autres fabuleux artistes!

small is beautiful salle exposition

Réservez!

 
 
15 octobre 2021

Les gonfleurs de citrouilles


Catégories / Général et Making of.

g f t p

Pour reprendre l’idée des gonfleurs de raisin sec, une petite pirouette avec des mini citrouilles qui deviennent gigantesques.
La prise de vue s’est déroulée sous l’objectif d’une caméra de TF1 juste le jour du vernissage de l’exposition Small is Beautiful pour laquelle le reportage était dédié.

Faire un interview et une photo en simultanée m’ont donné chaud.

Le diptyque ICI

 
 
31 janvier 2020

Grands risques


Catégories / Publication.

g f t p

L’argus de l’assurance m’a demandé un exercice que je n’avais pas l’habitude de faire: Réaliser une image en s’inspirant d’une image déjà existante.

L’image d’origine est assez spectaculaire par la dimension du tableau et des formules inscrites dessus, qui laissent entrevoir la dimension scientifique de la recherche.

J. R. Eyerman/The LIFE Picture Collection

Ambiance surannée loin des ordinateurs, chemises blanches et craie, cela sent fortement les années 50.

L’argus avait besoin d’un illustration montrant le casse tête des assurances qui doivent renouveler sans cesse leurs offres ou prévenir des risques futures, comme quoi, l’écologie ne touche pas seulement les amoureux de la nature…
La rédaction voulait de la parité de genre contrairement à l’original.

Voilà. Photo sans filet et urgente.

Publication ICI