17 janvier 2014

Compte à rebours


Catégories / Expo et Making of.

g f t p



(suite…)

 
 
1 janvier 2014

Nescafé et bonne année


Catégories / Making of.

g f t p

Une petite collaboration avec Nescafé pour la page Facebook de la marque.

En guise de vœux de bonne année, les images produites avec les dessins d’agence d’origine.

Agence: Publicis
Stylisme: P Javelle.
Model Making: Pierre J.

Le prix de l’arc de Triomphe: Un pur moment d’angoisse pour ce visuel car les cavaliers et leurs chevaux n’arrivaient pas sur la ligne d’arrivée de mon studio. Heureusement une écurie et un haras (Magasin et boutique Internet.) avaient quelques cavaliers et montures en stock.

Halloween: Le plus dur fut de percer la tasse. Mission impossible en fait. Donc il fallut réaliser en pâte époxy une façade de tasse et faire plusieurs prise de vues. La retouche réalisée sur mon montage final par l’agence fut très réussie, à voir sur la page.

Le marché de Noël: Une image assez complexe à installer, mais au final le rendu est correct. Un joli diorama comme on en verrait dans les vitrines.

Le père Noël: Quel grand traineau!!! Les patins sont réalisés avec deux décorations de bûche de Noël, élémentaire…

Nouvelle Année: Des feux d’artifices de gâteau d’anniversaire et prise de vue et montage difficile pour monter une image équilibrée. Tiens le zèbre du prix de l’Arc de Triomphe est revenu!

 
 
31 décembre 2012

Troisième millénaire.


Catégories / Making of.

g f t p

Par anticipation, les Minimiams vous souhaitent une excellente année 2013.

Depuis 13 ans déjà, nous évoluons dans le troisième millénaire. 13 ans sur 1000 ans, c’est bien peu en vérité, alors aussi par anticipation, le magazine BONBEK, toujours en avance sur son temps, vous proposera bientôt un numéro dont le thème sera: AN 3000!

Mais que se passera-t-il en l’an 3000? De sombres prédictions?

Une 1600ieme fin du monde annoncée?

Une pluie de crapauds enragés?

Des politiciens sincères?

La fin des caries?

Un truc?

Rien n’est moins sûr, mais dans bonbek, à la prévision cuisine, vous aurez une rencontre du troisième type, et l’emballement d’un monstre en guimauve! Donc de belles aventures en perspectives qui promettent une riche année avenir.

La talentueuse Orathay lors de la mise en place.

 
 
23 septembre 2012

German TV


Catégories / Making of.

g f t p

Elle était belle, elle était jeune, elle était talentueuse notre équipe de tournage. Venue de Munich et composée de trois grands jeunes hommes, André le journaliste réalisateur, Franck le caméraman, et Jonas le preneur de son.


L’équipe de choc, déjà en train de manger quelque chose après le marcher.(Franck et Jonas).

André, bien que le plus jeune, savait exactement ce qu’il voulait montrer et comment le raconter. Il nous imposera à plusieurs reprises de recommencer les actions comme on pourrait le faire sur un film de cinéma ce qui nous demanda un effort sur humain, car n’est pas acteur qui veut. Cela nous valut de dire au moins huit fois « bonjour » à mon revendeur de figurines, qui lui aussi, se plia avec une certaine ironie à ce petit jeu.

Suite au traveling suicidaire dans le marcher, André vérifie le plan.

Jonas le preneur de son en impose par sa taille et ses yeux clair, et surtout, pour lui, être à Paris signifie aller manger au restaurant, de la cuisine française. Plusieurs fois, devant notre emploi du temps serré, André voulu commander des sandwichs, mais il essuya un refus catégorique de Jonas dont les yeux s’agrandissaient lors de l’évocation d’une bonne table.

“Mon doigt est énorme!!”.

Franck à un air de Tom Cruise, mais plus grand que l’original. Il tient sa caméra HD avec brio, et ne s’arrête devant rien pour avoir sa prise. Avec Jonas, lors d’une prise de vue dans un marcher bondé, ils faillirent écraser plusieurs fois des vieilles dames en faisant un traveling arrière insensé.

Exercice difficile de mise au point manuelle sur les figurines.

Le tournage dura deux jours et devrait montrer l’élaboration d’un image, soit l’idée avec le croquis, puis l’achat du stylisme, et enfin la prise de vue, pour terminer sur l’image finale. Akiko et moi en somme sortie complètement “rincés”, mais confiant, car le travail de notre talentueuse équipe fut vraiment impressionnant et inspiré. L’ambiance de plus fut détendue car à chaque fois que j’ouvrais la bouche lors d’une interview avec mon Anglais pitoyable, tout le monde se bidonnait.

Le thème de l’image est on ne peut plus de saison, car pour la seconde fois depuis l’image Peinture Fraîche, nous avons repris le champignon comme matière première.

Pour la première fois, nous avons pratiqué l’humour noir, mais l’idée était à notre sens tellement évidente que cela aurait été dommage de ne pas la réaliser.

La diffusion du reportage n’est pas encore définie, mais l’on vous tiendra au courant.

Herzlichen Dank André, Jonas und Franck.

 
 

La Grande Citrouille.
La poursuite du camion par des soldats allemand en moto reste pour moi la scène qui m’a le plus marquée durant mon enfance.
De plus, à cause d’elle j’eus moi même un accident en deux roues en y repensant, mais c’est une autre histoire.
Donc, cela faisait un moment que je désirais rendre hommage à ce grand réalisateur de comédie, Gérard Oury, qui n’a reculé devant aucun bricolage pour nous concocter des scènes burlesques.

The great pumpkin.
The pursuit of the truck by German soldiers on motorcycles remains for me the stage that my the more marked during my childhood.
In addition, because of it I had me even an accident in motocycle in is looking back, but it is another story.
Therefore, it was a long time that I wanted to pay tribute to this great comedy french Director, Gérard Oury, who has making a few diy we concoct burlesque scenes.


Dans cette image, la scène de la poursuite et du lancé de citrouille y est reconstitué, c’est une image qui s’ajoute à la petite série Guerre.

In this image, the stage of the prosecution and of the launched of pumpkin is reconstituted, it is an image that is in addition to the small war series.